Algeristan : le blog kabyle

6.10.2006

Votre horoscope (première partie)

Bélier
Croisement de Neptune et de Mars : si vous allez sur la côte, ne vous éloignez pas vers le large, l'UGTA annonce une grève des sauveteurs en mer. Ne mettez pas des Nike pour aller à la mosquée le 19, vous risquez de vous les faire voler.

Taureau
Ne battez pas votre troisième épouse cet été, Vénus pourrait vous en tenir rigueur. Nés le 27, une bonne nouvelle, aucun de vos 12 enfants ne redoublera de classe l'année à venir.

Gémaux
Ne regardez pas trop la télévision : pendant que vous suivez vos programmes favoris, votre femme prélève de l'argent dans votre portefeuille.

Cancer

Méfiance. Premier décan : votre fille épousera un Français. Deuxième décan : votre fils épousera une Kabyle. Troisième décan : vos trois fils sont des repentis, ne buvez pas de vin à table.

Lion
Problèmes d'argent : rassurez-vous, recomptez car la Caisse d'allocations familiales vous doit de l'argent. Le 16, bonne nouvelle, votre oncle vient d'obtenir le statut d'ancien combattant avec pension et versement des arriérés.

Vierge
Immigrés, votre fille porte un voile fendu ? Elle vous cache des choses, mariez-là vite. Amour : annulez votre rendez-vous chez la voisine, son mari va rentrer de la mosquée plus tôt que prévu.

Quizz spécial Algérie

C'est l'été, nous organisons un concours National, afin de détendre nos lecteurs et tester leurs connaissances sur notre beau Pays. Ceux qui servent leur patrie la connaissent sur le bout des doigts, ceux qui le connaissent le mieux seront donc récompensés. Les meilleurs d'entre vous se partageront les pris suivants :
Premier prix : une villa de luxe (ayant appartenu à un général déchu) avec piscine, vue sur la mer et bunker climatisé.
Deuxième prix : un séjour de deux semaines au Palais présidentiel pour deux personnes (couples non mariés s'abstenir, pas de blagues hein...)
Les 10 lauréats suivants se partageront des abonnements à la presse officielle, des tickets pour des restaurants hallals, des manuels d'Histoire Nationale officielle.

Questions :
1. L'émir Abdelkader est
A : un boxeur
B : le prince d'une monarchie pétrolière
C : le Père de la Nation algérienne
D : le frère du réalisateur d'Arizona Dream

2. Dans les années 70, Notre Bien Aimé Président était

A : un militant berbériste
B : un amateur de belles voitures, séducteur et ministre
C : un ministre pas séducteur et qui roulait en vélo
D : un amateur de vélo séduisant, mais pas ministre

3. Le Sahara occidental c'est
A : une future wilaya algérienne avec accès aux plages de l'Atlantique
B : un site pour faire de la marche à pied très apprécié des Marocains
C : un territoire marocain
D : la dernière colonie d'Afrique

4. Le métro d'Alger est

A : une blague
B : le plus long chantier de l'histoire de l'humanité
C : la huitième merveille du monde
D : une astuce pour attirer les touristes vers notre beaux Pays

5. L'Algérie est
A : le plus beau pays du monde
B : un pays en voie de dévéloppement depuis 1962
C : un pays en voie de sous développement
D : un paradis pour officiers à la retraite

A vos claviers, mettez ci-dessous les réponses en lettres dans l'ordre et que le meilleur gagne.

Notre histoire véritable

Depuis queques années, de sinistres cloportes s'essayent à nier l'Histoire de notre Pays et diffusent une vision fausse de notre passé. Désireux d'éclairer notre Peuple, nous diffusons ici la véritable histoire de l'Algérie débarrassée du berbérisme et des visées démokrates :

Tout algérien qui ne connaîtra pas son Histoire Nationale sur le bout des doigts sera traduit devant notre Justice pour atteinte à l'ordre public.

VIIème siècle, notre pays est libéré de la tutelle colonialo-romano-vandalo-byzantine. L'islam et la langue arabe entrent en scène.

XVIème siècle, Le colonialisme est à nos portes, les Turcs viennent à notre secours.

1830, La France pend pied en Algérie.

1937, Naissance d'Abdelaziz Boutelika. Courage, l'indpendance n'est pas loin.

1962, Indépendance de l'Agérie. Le FLN qui s'est débarrassé de ses éléments communistes, berbères et démokrates va pouvoir veiller sur notre Sainte Patrie.

1999, Notre Président est élu. Un seul tour est nécessaire. Il s'attache à arrêter la guerre civile, pacifier la Kabylie et arabiser nos concitoyens.

2004, Notre Président est réélu en un seul tour.

Vive l'union algéro-kabyle !

L'Algérie vivra


Il y a un an, face à la menace démocrate, un blog volait courageusement au secours de notre Président. Algérie éternelle, hébergé par Akfrikblog (Afrik.com). Hélas, l'enthoutisasme patriotique a vite mis fin à la belle aventure. D'abord, par la perte du login et du mot de passe. Afrik.com n'a rien pu faire pour sauver notre travail, nous fusionnons avec le blog Algéristan, blog kabyle. Cette collaboration algéro-kabyle a pour but de ramener ces sécessionnistes dans le droit chemin et accessoirement de faire vivre un blog (en attendant d'évincer la frange indésirable).

Algériens et Algériennes

Gloire à nos marthyrs, à notre Armée d'écraser les complots étrangers et ceux des complices bas et mesquins de l'intérieur. Ce blog rend hommage à l'intelligence la plus kakie. Internet va enfin trembler sous les bottes de la justice nationale. Tremblez démocrates au service de la main de l'étranger !

Une poignée de journaux nationaux ont entrepris depuis quelques années de critiquer leur Pays. Tous berbéristes, contre-révolutionnaires et complices du colonialisme mondialliste, ils travaillent à ruiner notre belle unité nationale. Il est temps qu'un blog rétablisse la Vérité Nationale. Ensemble nous remettrons l'opinion sur le droit chemin, pour remettre la Nation dans les coeurs.

Notre Blog Démocratique et Populaire est aussi à l'écoute des internautes nationaux pour recevoir leurs louanges, nous attendons vos félicitations et vos compliments civils et militaires. Vos conseils sont les bievenus, que nous remettrons à notre bien aimé Président. A vos claviers... Rompez !

3.20.2006

Voyage en Algéristan

Ne cherchez pas l'Algéristan sur une carte, il ne s'y trouve pas. Ce pays merveilleux se situe au sud de l'amère Méditerranée. Il y a quelques temps, un président français s'est rendu à Algerabad pour rendre visite au bey local. Maraboutisé, cet homme politique a depuis perdu toutes ses élections en France. Quel est donc cette mystérieuse contrée ?

Un seul mot suffit pour décrire l'Algéristan : l'amnésie. Tous les peuples qui ont envahi ce terristoire ont perdu la mémoire, et comme aucun n'a pris de notes, l'histoire de cette contrée est perdue à jamais. Les Phéniciens, les Carthaginois, les Romains, les Vandales, les Byzantins, qui se souvient encore de ces noms ? Nous avons cherché à joindre les responsables politiques concernés, mais aucun n'a souhaité répondre à nos questions.
Et pour cause, au cours de son histoire, l'Algéristan a posé un problème crucial aux autres peuples, nul ne comprend le langage de ses habitants. Au Moyen Age déjà, Ibn Kartoum a consacré un guide de voyage à l'Algéristan et aux gens qui y vivaient. Sa vie durant, cet intellectuel consacra toute ses forces à l'étude de ces contrées, mais fatigué il se retira en Egypte où il mourut. Ce fut une grande perte pour l'humanité, mais aussi pour les proches d'Ibn Kartoum.
Le problème n'est toujours pas réglé au XIXème siècle. En Algeristan, sur une population de 32 millions d'habitants, l'Etat emploie plus de 20 millions de fonctionnaires interprètes pour se faire comprendre de la poplation. Au début, l'Etat a tenté d'apprendre le français et l'arabe aux habitants. Mais impossible d'en venir à bout. Ce fut un échec. Puis le bey d'Algerabad décida de se limiter à l'arabe (pour aller plus vite), mais là encore, ce fut un concert d'insultes. Entretemps, le malheureux monarque se rendit compte qu'en apprenant le français, ses sujets avait mis le nez dans des livres dangereux, certains voulaient même instaurer une démocratie. La suite au prochain épisode.

3.05.2006

L'anniversaire du RCD

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a 17 ans et il le fête en musique à son siège parisien. Autour du gâteau, Ali Ideflawen, des cadres, des militants et deux journalistes de Kabyles.com. Ils ont posé quelques questions aux responsables.

Première colle à Ouyahia Abdenour : combien de militants au sein du RCD France ? La réponse vient en pièces détachées. " Je ne peux pas vous donner de chiffres car nous sommes en début d'année " lance le cadre. Mais au RCD ils ne sont pas vaches, alors il donne quelques pistes. Comptez 100 militants à Marseille, plus de 100 à Paris. L'an dernier, le RCD France avait plus de 400 militants en Île de France. Soit c'est une devinette pour agrégé en maths, soit cela signifie que le RCD perd des militants.
Pour faire passer le gâteau, les invités ont eu droit à une lettre du président du parti (Saïd Sadi). L'auteur de la missive déclare que son parti est " le pivot de la politique algérienne de ces 15 dernières années '.
Deuxième perle : lorsque le journaliste utilise l'expression " diapora kabyle " pour parler de l'électorat du parti hors de sa région, Ouyahia Abdenour s'empresse de rectifier : " Tout d’abord, je n’emploierai pas le terme de « diaspora ». La Kabylie est une « région » d’Algérie ". Vraiment une région comme les autre ?
L'interview se poursuit par une évocation du bilan du RCD. Kabyles.com a écrit là un texte qui d'anthologie.

12.10.2005

Anwa wagi ? D Peter Bang

Ansuf yis-wen nek d Peter Bang, d Amazigh n tmurt n Leqbayel, di Lzayer. Di 1962 qqar-en n bb-id azarug nnagh. Asmi tfagh Fransa, tutlayt i d igran : taarabt tamsarit. Iselwayen Ben Bella (Ben Bella), negh Bumedian (Boumediène) ks-en tamazight seg ghabaz.
Asegwas n 1980 t kkar Tefsut imazighen di Tizi Wezzu. D amek Amusu adelsan amazigh (MCB) ibbi asutar n tamazight d tuylayt.
1988 tekkar di Lzayer : Cadli Bengdid (Chadli Bendjedid) ifk-ad izerfan. Yal Azayri izmer ad isnulfu akabar asaerti. Seg imaren sin ikabaren tf-en tighri n taluft n tmazight. Yiwen d Tirni n FFS, wayed d Tadukla af Idles d tagduda (RCD). Seg imaren ar assa seg sen ulac acetki af izerfan n tutlayt n ugdud amazigh.
Ma tugh-em tannumi deg ublog agi aw-en aw-igh tamacahut d taluft nnagh. Ar tufat.